Web Analytics

Masturbation féminine : stop au tabou !

Dans l’imaginaire collectif, la masturbation est une pratique exclusivement masculine. Pourtant, la masturbation chez la femme est un fait réel recouvert du sceau du tabou. Toutes les femmes et tous les hommes se posent des questions sur cette pratique. En quoi consiste-t-elle ? Et est-ce bénéfique ?

Masturbation féminine : stop au tabou !

La masturbation féminine : de quoi s’agit-il ?

La masturbation est une stimulation des glandes génitales dans le but d’atteindre l’orgasme. Chez les dames, elle consiste à stimuler les zones érogènes de façon solitaire avec ou sans outils d’excitation. Aujourd’hui, de nombreuses études tentent de déterminer l’origine exacte de cette pratique. La masturbation féminine est un sujet tabou. Ce voile épais est dû en partie au fait que les femmes estiment que se donner du plaisir de façon solitaire relève d’un manque de finesse ou d’une relation complexe avec l’homme.

Ainsi, près de 4 femmes sur 5 estiment l’avoir déjà pratiqué au moins une fois. Mais la réalité est qu’il n’existe pas de norme sur le fait de recourir à la masturbation ou non. Chaque femme est libre d’explorer sa sexualité. Cela dit, le rapport Kinsey évoque le postulat selon lequel la plupart des femmes découvrent la masturbation toute seule. Elles choisissent donc la façon de la pratiquer en prenant soin de garder pour elle les plaisirs qu’elles pourraient en tirer.

C’est d’ailleurs pour cette raison que la plupart des femmes cachent soigneusement leurs sextoys. Cela empêche donc une ouverture à la discussion parce que, pour elles, elles sont seules à la pratiquer. Pour celles qui cherchent des sextoys intéressants pour des moments d’intimités coquins, il est possible de se rendre sur boxcoquine.fr pour y découvrir les plaisirs de la masturbation féminine.

masturbation féminine sextoy

Comment la masturbation féminine se pratique-t-elle ?

Au vu du silence qui règne chez la plupart des femmes sur la pratique de la masturbation, il n’est pas toujours possible de définir de façon claire comment cette méthode d’autosatisfaction se pratique. Si chez l’homme, le procédé est assez simple, cela reste un mystère chez la femme. Heureusement, il existe des ouvrages très intéressants qui renseignent à ce sujet.

La masturbation féminine peut se faire de plusieurs façons. La forme la plus répandue est l’excitation manuelle du clitoris et de la vulve tout en étant couchée sur le dos. Le succès de cette forme de masturbation est dû au fait qu’elle stimule véritablement les organes sexuels et donne l’impression de vivre un réel moment d’intimité.

La seconde méthode est une excitation manuelle de la zone du clitoris et de la vulve tout en étant couchée sur le ventre. Cette méthode est particulièrement appréciée des femmes dominatrices qui désirent maîtriser leurs sujets.

La troisième méthode consiste à serrer et pousser la zone du clitoris et de la vulve contre un objet. Il peut s’agir d’un fruit (concombre, banane, fraise) ou d’un sextoy. Le plus souvent, cette option est accompagnée d’une pénétration vaginale plus ou moins intense. Cela dit, il est parfois nécessaire de s’aider d’un lubrifiant.

La masturbation féminine présente-t-elle des avantages ?

Si la pratique de la masturbation est un secret de polichinelle chez les femmes, il n’en demeure pas moins qu’elle présente de nombreux avantages. D’abord, cette pratique permet de soulager les tensions sexuelles. Elle est particulièrement adaptée aux femmes seules qui pour une raison ou une autre ne peuvent avoir une relation sexuelle physique avec un partenaire. Elle est donc particulièrement utile dans l’élimination de l’anxiété et de la tension nerveuse.

Ensuite, la grande force de la masturbation est de permettre à la femme de connaître son corps. En effet, la recherche du plaisir solitaire permet de vivre des sensations nouvelles qu’il n’est pas toujours possible de ressentir durant un rapport sexuel. De même, de nombreuses femmes estiment qu’elles n’arrivent à l’orgasme que lorsqu’elles contrôlent elles-mêmes la pénétration. La masturbation féminine permet aussi de traiter les dysfonctionnements orgasmiques et les comportements sexuels déviants.

Il faut dire que la pratique régulière de ce plaisir permet de connaître les stimulations susceptibles de déclencher l’orgasme. La masturbation féminine révèle donc les éventuels problèmes en vue d’un traitement. Enfin, elle est un moment unique pendant lequel il est possible d’allier intimité, orgasme et divertissement.

Si madame a un caractère aventureux et qu’elle souhaite découvrir de nouvelles sensations intimes, il est tout à fait possible de s’adonner à des excentricités avec des sextoys osés. Monsieur peut aussi l’aider dans cet acte en lui proposant ses services pour un plaisir décuplé.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Articles Similaires

Ajouter un Commentaire